Nouveaux produits

Meilleures ventes

Aérateurs, Scarificateurs pour autoportées
Scarification pelouse, où comment détruire la mousse dans la pelouse Lorsque l’on vient de planter sa pelouse, on se retrouve avec un gazon beau, dense, en pleine santé. Mais cela peut malheureusement changer au fil des ans : les mauvaises herbes peuvent s’inviter, la pelouse jaunir ou se clairsemer etc. Il faut donc l’entretenir, par exemple en désherbant, ou tout simplement en la tondant. Ou en réalisant une scarification pelouse, qui permettra, pour faire simple, d’éliminer et réduire les risques de mousses, et de laisser respirer les brins d’herbacée. Avant de voir tout ça en détail, voilà ce qui se passe quand le gazon pousse : les racines des herbes finissent par s’emmêler, ce qui forme une couche organique entre la partie verte des herbes et la terre. A ces racines s’ajoutent d’autres végétaux : de l’herbe tondue et non ramassée, des feuille mortes décomposées etc. Cet amas de résidus organique finit par créer une couche de plusieurs centimètres, que l’on appelle feutrage. Cette couche devient peu à peu imperméable, ce qui a plusieurs effets néfastes pour la pelouse : déjà, les racines des graminées de gazon, situées dans la terre (donc sous cette couche de résidus), ne reçoivent plus d’eau. Les brins d’herbe se déshydratent donc, et les brins d’herbe deviennent plus fragiles, moins denses. ensuite, cette couche de feutrage est propice à la création de mousse. En effet, cet organisme affectionne particulièrement un environnement humide. Cette mousse viendra ensuite grossir l’épaisseur de la couche de feutrage, comme elle deviendra plus épaisse elle retiendra mieux l’eau… On est en présence d’une cercle vicieux. La solution ? Supprimer cette couche de feutrage, ou du moins réduire son épaisseur. C’est cela qu’on appelle une scarification pelouse. Concrètement, on va tout simplement venir griffer cette couche pour la fragiliser et la casser. Ensuite, les résidus enchevêtrés vont pouvoir être ramassés facilement (on les ramasse évidement pour ne pas qu’ils puissent reformer une nouvelle couche de feutrage). Scarifier sa pelouse, c’est donc la griffer pour ensuite ramasser les résidus qui s’enchevêtraient les uns aux autres. En pratiquant une scarification régulière de sa pelouse, on pourra ainsi limiter la hauteur du feutrage. Cela permettra de toujours laisser respirer la terre, laissera passer l’eau, empêchera la formation de mousse. La pelouse sera plus dense, plus solide. Elle paraîtra plus belle.
Scarification pelouse, où comment détruire la mousse dans la pelouse Lorsque l’on vient de planter sa pelouse, on se retrouve avec un gazon beau, dense, en pleine santé. Mais cela peut malheureusement changer au fil des ans : les mauvaises herbes peuvent s’inviter, la pelouse jaunir ou se clairsemer etc. Il faut donc l’entretenir, par exemple en désherbant, ou tout simplement en la tondant. Ou en réalisant une scarification pelouse, qui permettra, pour faire simple, d’éliminer et réduire les risques de mousses, et de laisser respirer les brins d’herbacée. Avant de voir tout ça en détail, voilà ce qui se passe quand le gazon pousse : les racines des herbes finissent par s’emmêler, ce qui forme une couche organique entre la partie verte des herbes et la terre. A ces racines s’ajoutent d’autres végétaux : de l’herbe tondue et non ramassée, des feuille mortes décomposées etc. Cet amas de résidus organique finit par créer une couche de plusieurs centimètres, que l’on appelle feutrage. Cette couche devient peu à peu imperméable, ce qui a plusieurs effets néfastes pour la pelouse : déjà, les racines des graminées de gazon, situées dans la terre (donc sous cette couche de résidus), ne reçoivent plus d’eau. Les brins d’herbe se déshydratent donc, et les brins d’herbe deviennent plus fragiles, moins denses. ensuite, cette couche de feutrage est propice à la création de mousse. En effet, cet organisme affectionne particulièrement un environnement humide. Cette mousse viendra ensuite grossir l’épaisseur de la couche de feutrage, comme elle deviendra plus épaisse elle retiendra mieux l’eau… On est en présence d’une cercle vicieux. La solution ? Supprimer cette couche de feutrage, ou du moins réduire son épaisseur. C’est cela qu’on appelle une scarification pelouse. Concrètement, on va tout simplement venir griffer cette couche pour la fragiliser et la casser. Ensuite, les résidus enchevêtrés vont pouvoir être ramassés facilement (on les ramasse évidement pour ne pas qu’ils puissent reformer une nouvelle couche de feutrage). Scarifier sa pelouse, c’est donc la griffer pour ensuite ramasser les résidus qui s’enchevêtraient les uns aux autres. En pratiquant une scarification régulière de sa pelouse, on pourra ainsi limiter la hauteur du feutrage. Cela permettra de toujours laisser respirer la terre, laissera passer l’eau, empêchera la formation de mousse. La pelouse sera plus dense, plus solide. Elle paraîtra plus belle.
Détails

Aérateurs, Scarificateurs pour autoportées Il y a 5 produits.

Résultats 1 - 5 sur 5.
Résultats 1 - 5 sur 5.